réussite action

Préparez-vous à réussir : passez à l’action !

Et voici le 3e article de cette série de merveilleux conseils que nous donne André Muller dans son livre La technique du succès : Manuel pratique d’organisation de soi-même.

Pour lire les deux précédents :

  1. Le bon état d’esprit
  2. La stratégie gagnante

Vous avez la mentalité de la réussite ? Vous connaissez la méthode ? Et bien lancez-vous !

8) Soyez expéditif

Règle n°8 : je règle immédiatement l’accessoire pour me concentrer sur le principal.

Le meilleur moyen de rendre n’importe quelle tâche pénible est… de la reporter !

Si vous faites ça systématiquement, vous générerez : encombrement, dépression et surmenage, nés de la mauvaise conscience du devoir non accompli et du sentiment d’impuissance face au travail sans cesse repoussé. Même pour une tâche insignifiante comme répondre à un message – qui vous prendrait 5 minutes – repousser à plus tard c’est s’encombrer l’esprit inutilement par ce qui n’a pas encore été fait, au lieu de le rendre disponible pour autre chose de plus important.

Or, pour mener à bien chacune de vos tâches, vous devez être dans un état de concentration : n’avoir aucune pensée qui ne se rapporte pas à ce que vous faites à cet instant. Et cela suppose que vous liquidiez l’accessoire instantanément, et vous pourrez alors pleinement vous consacrer au principal.

En prenant l’habitude d’être expéditif, vous verrez que tout devient plus facile. Quand vous pouvez régler quelque chose maintenant, faites-le au lieu de noter dans votre agenda que cette chose reste à faire. Chaque fois que la procrastination vous guette, dites-vous « demain je ne serai pas plus intelligent, je peux résoudre sur le champ cette question ».

  • un grand travail exalte et enthousiasme 
  • une foule de petites tâches en cours entraîne déprime, inquiétude et morosité

9) Décidez rapidement

Règle n°9 : je prends vite mes décisions.

L’expérience montre que ce sont ceux qui décident le plus vite qui se repentent le moins de leurs décisions !

Si vous vous êtes fixé des objectifs précis au lieu de laisser le gouvernail de votre vie au hasard, vos décisions seront souvent faciles à prendre car elles s’imposeront d’elles-mêmes. Pour réussir, vous allez devoir prendre beaucoup de décisions quotidiennes, et vous ne pouvez le faire que si vous les prenez vite.

Si vous ne pouvez prendre une décision sur le champ, assignez-vous un délai – le plus court possible – pour le faire, et ne passez à rien d’autre avant de l’avoir fait. Et si vous n’arrivez pas à vous décider, c’est sans doute que la décision la plus sage est la décision négative.

Décider c’est réunir et interpréter des renseignements. Si vous ne disposez pas de toutes les informations nécessaires, trouvez tous les moyens de réunir ces renseignements : les demander à ceux qui les détiennent, lire les publications qui les contiennent, observer et apprendre…

Une fois la décision prise, agissez ! Ne passez plus une seule minute à vous demander si vous avez pris la bonne décision, car toute votre énergie doit alors être consacrée à la concrétisation de votre décision.

10) Oubliez les résolutions et agissez

Règle n°10 : 1er janvier ou non, je ne prends plus de résolutions et je passe à l’action.

Pourquoi ? Parce que les résolutions vous donnent l’illusion que quelque chose a changé, alors que cela masque en réalité le maintien du statu quo, et vous donne le sentiment que vous en avez déjà fait suffisamment.

Pour progresser, et donc changer quelque chose, passez directement aux actes. L’homme volontaire n’est pas un homme qui veut mais un homme qui agit. Ne vous dites pas « je le ferai », faites-le !

« Il a fait la moitié du travail, celui qui a fait le commencement » Horace.

11) Achevez ce que vous commencez

Règle n°11 : je vais jusqu’au bout de ce que j’entreprends.

La persévérance est INDISPENSABLE à votre réussite ! Car ce qui n’est pas mené à terme ne vaut pratiquement rien. Dites-vous que quand vous prend l’envie d’abandonner, vous êtes très probablement à deux doigts de la réussite, et il serait très dommageable de réduire à néant tous vos efforts.

Quand tu as envie d’abandonner, rappelle-toi pourquoi tu as commencé…

Pour cela, il ne faut pas vous éparpiller en de multiples projets car vous récolterez fatigue, perte de temps et conduite d’échec. Ne commencez que ce que vous êtes absolument décidé à achever.

Avant de commencer quoi que ce soit, demandez-vous si c’est nécessaire, si c’est utile, et si vous êtes vraiment décidé à le faire. Puis décidez :

  • soit de vous abstenir
  • soit d’aller jusqu’au bout, focalisé sur votre destination, aveugle et sourd à tout scepticisme extérieur

Et puis, atteindre votre objectif vous procurera une profonde satisfaction et vous habituera à une conduite de réussite pour mener à bien vos futurs projets avec l’assurance nécessaire.

Voilà pour ces 4 nouvelles règles d’or, je vous livrerai les 6 dernières dans l’ultime article de cette série.

Et n’oubliez pas : soyez heureux 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

A propos de l'auteur

Moi c'est Mia, j'ai 31 ans, et je suis ravie de vous accueillir sur ce blog 100% Bonheur ! Au fil des semaines je partagerai avec vous les conseils et expériences qui m'ont guidée et qui peut-être vous inspireront aussi ♥

4 commentaires

  1. Merci pour cette série Samia!! Du coup, j’ai appliqué l’une des règles du jour, en étant expéditive et en recopiant ces 11 règles pour être sûre de les garder sous les yeux régulièrement et m’y tenir^^

    1. Bravo ma belle c’est génial ! En ce qui me concerne j’avais plutôt tendance à adopter des résolutions (…) et parfois à me laisser décourager par l’ampleur de la tâche, maintenant je m’entraîne de plus en plus à passer directement à l’acte et à penser à faire un pas à la fois 🙂
      Un grand merci à toi et à ton enthousiasme !!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *