intelligence relationnelle

Boostez votre intelligence relationnelle en 3 attitudes !

Saviez-vous que la réussite dépend à 15% de nos connaissances techniques, et à 85% de notre personnalité, de notre intelligence relationnelle et de notre capacité à susciter l’enthousiasme chez les autres ?

Parce que notre vie est faite d’interactions avec nos semblables, il est important d’apprendre l’art de rendre ces relations agréables et constructives : oui oui cela s’apprend ! En effet certains comportements intelligents d’un point de vue relationnel paraissent à 1ère vue tout à fait contre-intuitifs… mais une fois adoptés ils vous semblent relever du bon sens !

Chacun d’entre nous est plus ou moins doué naturellement pour être apprécié (ou pas !), mais ce qui est fabuleux est que nous pouvons TOUS progresser de façon importante et immédiate grâce à la mise en application des conseils que je vais vous livrer. Le plus important est de ne pas se contenter de le savoir mais de s’évertuer à le concrétiser le plus souvent possible avec toutes les personnes que l’on rencontre. Et vite ça deviendra une seconde nature 🙂 Et cela change une vie…

1) Ne critiquez pas

« Si vous voulez récolter du miel, ne bousculez pas la ruche ». Dale Carnegie

Petite question : selon vous, que pensent – ou voudraient penser – d’eux-mêmes ceux que vous rencontrez ? Du bien évidemment ! C’est pourquoi vous pouvez dès à présent et sans regret bannir la critique de votre vie. Pourquoi ?

  • Parce qu’elle est inutile : elle met l’autre sur la défensive et le pousse à se justifier par tous les moyens, en faisant tout ce qui va à l’inverse de ce qui pourrait le faire évoluer dans le bon sens
  • Parce qu’elle est douloureuse : elle blesse l’amour-propre de votre interlocuteur et génère du ressentiment à votre égard. Et puis, entre nous, vous êtes irréprochable ? Ne juge pas si tu ne veux pas être jugé.

Rappelez-vous que critiquer n’est pas un signe d’intelligence, car n’importe quel imbécile en est capable ; en revanche il faut de la noblesse d’âme et de la maîtrise de soi (même beaucoup) pour comprendre et ne pas juger.

Si vous êtes parent, vous êtes sans doute souvent tenté de blâmer la conduite de votre enfant : je vous invite à lire ce magnifique témoignage.

2) Complimentez sincèrement

« Le principe le plus profond de la nature humaine, c’est la soif d’être apprécié ». William James

Plutôt que de s’attarder sur ce que nous n’aimons pas chez les autres (et cela vaut aussi pour nous-même), intéressons-nous à ce qu’il y a de beau en eux

Nous sommes tous uniques, mais ayez en tête que s’il y a bien une chose qui nous est commune, c’est le désir d’être reconnu, d’être important. C’est notre moteur, le moteur de notre évolution : grandir, partager, construire… C’est en encourageant sincèrement (et non en flattant, attitude grossière et hypocrite) qu’on révèle à l’autre ses dons et qu’on lui donne envie de les développer.

Dans la relation amoureuse par exemple, qu’est-ce qui pousse à votre avis nombre d’hommes et de femmes à quitter leur conjoint ?

Et bien c’est l’indifférence…

N’oublions jamais, quel que soit le nombre d’années de vie commune, de témoigner à notre moitié notre gratitude et notre intérêt s’il nous importe de rendre cette relation de plus en plus belle.

Rendez justice aux mérites de ceux qui vous entourent et vous rendrez votre vie – et la leur – beaucoup plus joyeuse !

Et puis je vais vous dire un secret : le compliment sincère que vous adresserez à une personne se gravera dans sa mémoire et l’accompagnera très longtemps après que vous l’aurez vous-même oublié…

3) Parlez à l’autre de ce qui l’intéresse

« Le secret du succès, s’il existe, c’est la faculté de se mettre à la place de l’autre et de considérer les choses de son point de vue autant que du nôtre ». Henry Ford

Avec quels hameçons pêchez-vous ? Y mettez-vous les sucreries que vous aimez ou y mettez-vous ce que les poissons aiment ?

C’est la même logique dans nos relations interpersonnelles : si je ne parle à l’autre que de ce qui m’intéresse moi, comment puis-je m’étonner que ma compagnie ne lui soit pas agréable ? Il est normal et naturel que mon interlocuteur s’intéresse et ne pense qu’à ce qu’il désire… Donc si je veux avoir une quelconque influence positive sur l’autre, encore faut-il que je lui parle de ce qui l’intéresse.

Par exemple si vous voulez éloigner vos enfants de la tentation de la cigarette, le mieux n’est pas de les sermonner (axé sur ce que vous désirez), mais de leur parler des conséquences délétères – immédiates comme à long terme – sur leur santé, et des multiples bienfaits de l’absence de tabac (ce qu’ils désirent).

Voilà pour ces 3 précieux conseils, avec ça vous avez déjà de quoi transformer nombre de vos relations avec vos enfants, votre conjoint, vos collègues, vos amis, le boulanger, la serveuse, le vendeur…

Dites-moi ce que vous en pensez quand vous les aurez testés !

Si vous voulez nourrir votre intelligence relationnelle, je vous recommande l’excellent livre best seller Comment se faire des amis de Dale Carnegie :
Et n’oubliez pas : soyez heureux 😉 

Rendez-vous sur Hellocoton !

A propos de l'auteur

Moi c'est Mia, j'ai 31 ans, et je suis ravie de vous accueillir sur ce blog 100% Bonheur ! Au fil des semaines je partagerai avec vous les conseils et expériences qui m'ont guidée et qui peut-être vous inspireront aussi ♥

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *