recette miam-o-5

Le Miam-ô-5 : la recette du repas bien-être

Je vous parlais il y a quelques temps du Miam-ô-fruits dans mon article sur le petit-déjeuner, et bien cette fois parlons du Miam-ô-5 ! Il s’agit d’un repas composé de cinq éléments et qui vous permettra de concilier minceur, plaisir, énergie et santé sans trop vous prendre la tête sur ce qu’il faudrait ou ce qu’il ne faudrait pas dissocier/combiner/supprimer/ajouter…

En réalité, chacun d’entre nous connaît déjà cette recette : c’est celle de tous les plats traditionnels – toutes civilisations confondues – dans leur recette d’origine : paëlla, cassoulet, couscous, pad thaï, mezze libanais… sauf que nous avons de nos jours fait exploser les quantités et le nombre d’ingrédients, et nous avalons la plupart du temps sans prendre le temps de savourer 🙁

Mais rassurez-vous, nul besoin de passer tout votre temps aux fourneaux pour cuisiner des repas compliqués ! Tel que je vous le propose ici ce repas est très simple, et cela fait plusieurs années que je profite de ses merveilleux bienfaits. Mais il y a quand même 2 prérequis essentiels :

  • acheter des ingrédients bio autant que possible : sinon niveau vitalité vous risquez d’être déçu… certes c’est plus cher dans l’absolu mais les quantités étant bien moindres que ce que nombre d’entre nous ingurgitons le plus souvent, vous ferez plutôt des économies en fait
  • bien bien bien mastiquer ! à défaut vous ne serez pas rassasié et vous n’assimilerez pas la moitié de tous les nutriments que contient ce repas

Pour plus d’infos, France Guillain présente cette recette sur son site.

Quels sont les 5 éléments ?

  1. Une céréale ou un tubercule ou légume-racine : l’équivalent de 3 grosses cuillères à soupe, mais vous pouvez augmenter un peu les quantités en fonction de votre morphologie
  2. Des légumes : crus et/ou cuits à votre guise, idéalement environ 50% du repas en quantité
  3. Un peu de légumineuse : l’équivalent d’une cuillère à soupe bien bombée. Ça semble très peu mais si vous mâchez bien vous n’aurez pas envie d’en manger davantage, et il faut savoir qu’elle gonfle de 20 fois son volume dans notre corps ! Imaginez le résultat quand on consomme une assiette entière…
  4. Un peu de protéine animale pour celles et ceux qui en mangent : personnellement je suis pesco-végétarienne donc c’est comme vous voulez, c’est cependant le seul ingrédient facultatif si on veut un repas équilibré
  5. De l’huile crue : 1 à 2 cuillères à soupe d’huile bio de première pression à froid de votre choix (olive, noix, sésame, colza, noisette, chanvre, lin…). En plus de cette huile crue, si vous avez besoin d’un peu de gras pour la cuisson cette fois, utilisez de l’huile d’olive mais sans la laisser fumer

Vous pouvez ajouter les condiments de votre choix, quelques oléagineux, des graines germées, des épices.

Et c’est tout ! Si vous êtes, comme je l’étais il y a quelques années, complètement accro au dessert au point que vous ne concevez pas de vous en passer (en fait c’est une histoire qu’on se raconte parce qu’il ne s’agit que d’une habitude), essayez de terminer votre repas par une boisson chaude, ou par un carré de chocolat. Vous pourrez éventuellement prendre quelque chose de sucré en milieu d’après-midi. Le grand bienfait que l’on ressent instantanément c’est l’absence de coup de pompe après le repas 🙂

Ne croyez rien sur parole : testez et constatez !

Pourquoi je vous le conseille ?

  • Parce que c’est bon : le plaisir avant tout !
  • Parce que c’est simple, rapide et pas cher
  • Parce que c’est équilibré : nous sommes nombreux à délaisser les légumineuses (pois chiches, lentilles, haricots secs, fèves…) alors que c’est indispensable au bon fonctionnement de notre cerveau, à notre ossature et à nos muscles, mais en quantité contrôlée bien sûr
  • Parce que c’est dynamisant : on peut faire n’importe quelle activité physique après un tel repas sans aucun problème
  • Parce que c’est varié et multicolore : aucune monotonie n’est possible vu le nombre de déclinaisons imaginables
  • Parce que c’est une solution durable pour l’humanité : la F.A.O. (l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) a reconnu qu’un tel repas, même bio, pourrait nourrir toute l’humanité sans le moindre risque de famine…
  • Et aussi parce que quand on connaît France Guillain – auteure de cette recette – on se dit qu’on aimerait bien nous aussi être comme ça à 74 ans…

Quelques idées de repas à 5 éléments :

  1. Laitue et radis assaisonnés + haricots verts et carottes + riz complet + 1 cs de haricots rouges + 1 œuf à la coque + 1 cs d’huile d’olive
  2. Scarole, courgette râpée, oignon et poivron rouge émincé + aubergine et tomates cuites + 1 cs de pois chiches + pâtes semi-complètes al dente + huile d’olive
  3. Roquette, tomate et concombre assaisonnés + patate-douce, haricots verts et carotte + 1 cs de lentilles + un morceau de maquereau ou 1 ou 2 sardines + huile de noix
  4. Version soupe : pommes de terre + navets, carottes, oignon, ail + une poignée de lentilles + un œuf cru à ajouter et à mélanger en fin de cuisson + huile d’olive au moment de servir
  5. Version pizza : légumes + fromage, œuf ou anchois + une poignée de pois chiches + huile d’olive
  6. Etc, etc.

Dites-moi dans les commentaires ce que vous en pensez et quelles sont vos idées ?

Et n’oubliez pas : soyez heureux 😉

Rendez-vous sur Hellocoton !

A propos de l'auteur

Moi c'est Mia, j'ai 31 ans, et je suis ravie de vous accueillir sur ce blog 100% Bonheur ! Au fil des semaines je partagerai avec vous les conseils et expériences qui m'ont guidée et qui peut-être vous inspireront aussi ♥

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *